Commencez une relation sérieuse et réelle !             

Conseils Rencontres

« Rester amis peut permettre d’assainir une séparation douloureuse » : une psychothérapeute nous éclaire sur l’amitié post-rupture

« Rester amis peut permettre d’assainir une séparation douloureuse » : une psychothérapeute nous éclaire sur l’amitié post-rupture

Tirer un trait sur une histoire d’amour, c’est forcément tirer un trait sur la personne qu’on a aimé ? Si certains préfèrent tourner la page, d’autre optent pour l’amitié post-rupture. Véronique Kohn, psychothérapeute spécialisée dans l’accompagnement de couple et la relation amoureuse, nous dit si c’est une bonne idée.

Est-ce naïf de croire qu’une relation amoureuse peut réellement se transformer en amitié ?

Véronique Kohn, psychothérapeute spécialiste des relations amoureuses : C’est tout à fait possible. Tous les jours, plein d’anciens partenaires démontrent que c’est envisageable et parfois même souhaitable d’emprunter ce chemin. Mais tout va dépendre du profil de personnalité. Certaines personnes vont avoir besoin d’une rupture nette alors que d’autres ne vont pas avoir envie de terminer une relation sur un conflit ou quelque chose de désordonné. Transformer une histoire d’amour en amitié peut donc aider en ce sens. Cela nous permet d’aller de l’avant. Mais pour ça, il ne faut pas entretenir de rancœur contre l’autre. Si chacun accepte sa part de responsabilité dans la rupture, si on admet que les torts sont partagés, alors une amitié peut aboutir, notamment après un temps de deuil. À condition bien sûr que les anciens amants ne soient pas en souffrance ou dans une dépendance affective.

 

Qu’est-ce qui va pousser une personne à vouloir rester proche de son ex ?

L’amitié, c’est un concept très vaste. On peut vouloir rester amis pour prendre des nouvelles de l’autre de temps en temps ou bien chercher à instaurer une amitié beaucoup plus forte et investie. Le curseur va être fixé par les anciens partenaires. Mais si l’histoire d’amour vécue a eu une importance forte et que la personne qu’on a aimée compte toujours pour nous, alors il est normal de vouloir garder un lien avec elle. D’ailleurs, je ne vois pas pourquoi il devrait en être autrement. D’accord, des choses difficiles se sont passées, mais la personne aimée a le droit de rester dans notre vie, de près ou de loin. Cela ne nous empêche pas de vivre notre vie à côté et d’avoir d’autres expériences. Rester amis, c’est aussi une manière de transformer et d’assainir des ruptures douloureuses. On transforme l’amour en quelque chose de nouveau, car l’amour bouge et les relations bougent en permanence.

 

Vous parliez de la nécessité d’un temps de deuil après la rupture. Cette pause doit-elle s’appliquer pour tous les couples ?


Non, ça va dépendre des cas. Il y a des relations qui s’essoufflent d’elles-mêmes, sans conflit et sans souffrance. Dans ce cas précis, il n’y a aucune raison qu’on ne reste pas en amitié dès que la rupture a été prononcée. Quand il y a beaucoup de souffrance dans une relation amoureuse, c’est parfois parce que l’un fait porter le pouvoir de son bonheur par son partenaire. La fin d’une histoire va être vécue comme une trahison. Dans ce cas-là, quand la rancœur est présente, il va être très difficile de considérer une amitié immédiatement après la rupture. Alors, pour pouvoir vraiment tourner la page, on va avoir besoin d’un espace vide qui va durer plusieurs jours, voire plusieurs mois. En gros, on va prendre des distances physiques et morales avec l’autre. Une solution peut être de faire le tri dans ses réseaux sociaux, en supprimant l’autre temporairement de ses applications le temps de faire le point.

N’y a-t-il pas un risque que l’un des partenaires s’attende à ce que la relation renaisse de ses cendres ?


Rien n’est jamais figé
. Par essence, on ne connaît pas le futur. Donc il se peut que la relation reprenne à un moment ou à un autre. Avec la pandémie, notamment, de nombreux couples se sont reformés, un peu par ennui, il faut le dire. Là où il y a un risque effectivement, c’est si l’autre n’a pas fait le deuil de la relation, ou bien s’il se trouve dans une « relation suspendue », c’est à dire qui ne s’est pas terminée naturellement sans ressentiment. Là il peut y avoir une attente de récupérer son ex, même si ce n’est pas toujours une attente conscientisée. Certaines personnes vont se convaincre qu’elles veulent rester amie avec leur ex partenaire car elles ne parviennent pas à accepter la rupture. Ça leur permet de conserver quelques miettes de l’autre. C’est pour ça qu’il est nécessaire de bien se questionner avant de transformer la relation. Ai-je vraiment envie de cette amitié, ou suis-je plutôt dans une intention de récupérer le cœur de l’autre ? Le tout étant de rester très honnête avec soi-même.

Source : https://www.neonmag.fr/rester-amis-peut-permettre-dassainir-une-separation-douloureuse-une-psychotherapeute-nous-eclaire-sur-lamitie-post-rupture-573862.html

site de rencontres sérieuses gratuit

Des célibataires, de l’ambiance (avec nos Apéros Quiz), un zeste de questions intimes et impertinentes (Heart Skaker), et les rencontres sérieuses sont facilitées avec SPARKZ !

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x